Complices pour la vie

L’histoire de Jacques Stehman, musicien belge, racontée par son épouse…
Description du livre

Monique Stehman nous livre le portrait d'un humaniste positif, cultivé, à l'écoute, à qui rien de la vie musicale belge n'échappait. Celui qu'elle appelle « mon petit homme» l'entraîne aussi à travers le monde, de festival en festival. Les nombreux extraits d'articles de presse ou de conférences nous montrent que les idées de Jacques Stehman sur la culture musicale et sa diffusion n'ont pas vieilli d'un iota. Sans trop se soucier de chronologie rigoureuse, le regard de cette femme, toujours amoureuse après tant d'années de séparation, dessine un être que l'on aimerait inviter chez soi, sûr d'en sortir enrichi et joyeux. Son témoignage, émaillé d'anecdotes pleines de saveur et d'humour, nous rappelle tant d'artistes qui nous ont enchantés et nous enchantent encore.

Une lecture en compagnie du Beau, à goûter sans modération, avec légèreté et esprit.

Pendant un peu moins de vingt ans, Monique a partagé la vie de Jacques STEHMAN, musicien belge étonnant et multiple, dont bien des artistes à la grande carrière se souviennent encore aujourd'hui avec joie et émotion. Critique musical au journal Le Soir, pianiste et compositeur, professeur au Conservatoire de Bruxelles, initiateur d'émissions radiophoniques passionnantes, cet homme, né en 1912, reste avant tout pour le grand public une voix, chaleureuse et compétente, celle qui inventa les « Propos d'entracte» du fameux Concours Reine Elisabeth. C'était en 1955, et nul n'envisage plus désormais la retransmission du concours sans ces invités prestigieux commentant les prestations des candidats à la radio et à la télévision. Il mourut d'ailleurs en 1975 en plein milieu du concours.

Nombre de pages
250