Histoire du Château Cousin et de son rayonnement à Ecaussinnes-Sud

C'est un hommage à un château oublié: celui de la famille Cousin devenu le Gai Logis situé à quelques enjambées de la station de chemin de fer d'Ecaussinnes d'Enghien et qui a provoqué une contribution importante au développement économique et social de tout un territoire de notre commune ...
Description du livre

Ce recueil n'est pas un travail d'historiens de formation et ne prétend pas l'être! C'est un hommage à un château oublié: celui de la famille Cousin devenu le Gai Logis situé à quelques enjambées de la station de chemin de fer d'Ecaussinnes d'Enghien. Les auteurs étaient loin de se douter qu'ils s'embarquaient dans un voyage initiatique qui les conduirait du début du 19ème siècle jusqu'à nos jours. Ce château construit à la demande d'Adolphe Cousin a provoqué une contribution importante au développement économique et social de tout un territoire de notre commune : celui où se situe l'église du Sacré Coeur communément appelé le quartier « Sud ». Le développement de ce quartier est dû surtout à la prospérité des carrières où Adolphe Cousin joua un rôle prépondérant en tant que Maître des Carrières, ce qui attisa la construction de maisons bourgeoises.

Au début du 20ème siècle la vie du château s'éteignit, il continue à vivre mais avec une autre destinée pour devenir la propriété de l'administration communale et la construction des écoles communales de la rue Arthur Pouplier. Vous serez étonné d'apprendre que ce château porte le nom d'orphelinat rationaliste depuis seulement le début des années trente bien que sa dénomination actuelle soit devenue le Gai Logis. Que représente-t-il pour nous aujourd'hui? Une maison d'hébergement et de bien être pour les enfants abandonnés.

Cette attention particulière retrace fidèlement, dans un langage clair et élégant, toutes les péripéties liées à cette antique demeure et à son parc. Les auteurs ont su faire revivre l'histoire de ce château de charme depuis sa construction jusqu'à nos jours. La minutie des recherches alliées à la passion de la découverte du passé du château Cousin font de ce travail une lecture captivante, reflet d'un environnement attrayant, comme le dit le poète Max Elskamp «Où nous entendions d'harmonie, comme voix venue d'en-haut, le bruit des ciseaux sur les pierres et qui chantaient sous les marteaux ». Chaque chapitre s'inscrit en trait de feu ramené à l'essentiel au sens le plus large du mot parfois émaillé de témoignages étonnants .

Nombre de pages
167