naturelle.be

Corriger le tir de sa propre destinée, quand on arrive en fin de parcours pourquoi pas !?
Description du livre

Notre monde bouge vite. Tellement parfois que notre existence nous précède, puis peu à peu elle nous distance. Au bout du compte, à soixante ou septante ans, on est alors un peu à côté de nos pompes. Voyez Léa, par exemple. Elle est encore toute étonnée de se retrouver avec ce corps qui totalise septante-deux années au compteur. Elle n'avait pas prévu le coup, mais c'est mathématique, imparable. Dans sa tête, elle n'a pas eu le temps de s'y préparer. Celle qu'elle voit le matin dans son miroir n'a rien de commun avec celle qui se reflète dans les yeux des autres. Ni même avec celle qu'elle propose à ses partenaires masculins.
Et Philippe alors. Le jour de sa naissance on lui a collé un destin qu'il n'a pas choisi et que sans doute après mûre réflexion il aurait refusé tout net. Trop grand. Trop lourd. Trop compliqué. Pas son style. Le voilà, à près de soixante ans, à côté de ses pompes, lui aussi. Seul contre tous, face à une chaise vide qu'on a préparée pour lui comme un trône et où il est censé poser son cul une fois pour toutes.
Et les voilà face à face, sans préambule, par la grâce d'un simple clavier d'ordinateur. Voilà qu'ils ont soudain l'intuition simultanée que la chance leur est peut-être offerte de pouvoir corriger, en fin de parcours, le tir de leur destinée. Ou alors de se planter complètement une fois pour toutes. Pourquoi ils choisissent d'aller de l'avant? Allez savoir. Peut être parce que le sel de l'existence a un petit goût d'inattendu.

Imprimé en septembre 2015

Nombre de pages
203